Coronavirus : Toute l’Italie désormais en quarantaine face à l’épidémie

Coronavirus : Salons, conférences… l’hécatombe des évènements professionnels
5 mars 2020
Décès du journaliste et comédien Alioune Badara Diagne dit Golbert
3 avril 2020

Coronavirus : Toute l’Italie désormais en quarantaine face à l’épidémie

L’Italie se réveille, ce mardi matin en quarantaine. Tout le pays est placé en zone rouge désormais. Les déplacements limités au maximum.

Quelque 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux; à compter de ce mardi, conformément à un décret pris par le gouvernement de Rome, et annoncé dans la nuit de lundi à mardi par le président du conseil (chef du gouvernement italien) Giuseppe Conte. Le pays est en proie au Coronavirus qui a déjà tué plus de 4.000 personnes dans le monde. « Tutti a casa » (tous à la maison), « tout ferme ».

« Je vais signer un décret que l’on peut résumer ainsi : Je reste chez moi. Il n’y aura plus de zone rouge dans la péninsule (…) L’Italie toute entière deviendra une zone protégée ».

Tous les Italiens devront « éviter les déplacements » sauf pour aller travailler, pour se ravitailler ou encore pour des soins médicaux. Les rassemblements sont également prohibés. Dès lundi soir, à Rome ou Naples, des supermarchés ont été pris d’assaut par des Italiens apeurés, par les conséquences de ce nouveau décret, inédit en Europe et dans le monde.

L’Italie, pays membre du G7, devient ainsi le premier pays de la planète à généraliser des mesures aussi draconiennes pour tenter d’enrayer la progression du coronavirus, qui a déjà fait 463 morts et plus de 9.000 cas dans la péninsule.

La Chine a certes confiné elle aussi plus de 50 millions de personnes à leur domicile, dans la province d’où était partie l’épidémie, mais aucun pays n’a pris de telles mesures à l’échelle de tout son territoire.