NewsSanté

CMU : 12 milliards de FCfa remboursés entre août 2015 et 2016

Trois cents ateliers tenus, 660 mutuelles de santé mises en place, 12 milliards de FCfa remboursés aux hôpitaux entre août 2015 et août 2016… La Couverture maladie universelle est en marche. Cheikh Mbengue, directeur général de l’Agence, s’en félicite.

Le processus a démarré. Beaucoup de départements ont même fini de monter leur Union départementale des mutuelles de santé. Samedi, c’était autour de Kébémer de mettre en place la sienne. Tout s’est déroulé comme l’avait souhaité le directeur général de l’Agence nationale de la Couverture maladie universelle (Cmu), Cheikh Mbengue : dans un esprit fraternel et convivial. Le consensus a prévalu. Et Thierno Mbaye, président de la mutuelle de Darou Mousty, a été élu devant les autorités administratives, les élus et les notables du département. Cheikh Mbengue a magnifié la démarche « très responsable » des mutualistes de Kébémer. Il en a profité pour faire un bilan d’étape des activités de la Cmu. Au total, a-t-il dit, 300 ateliers ont été organisés, 660 mutuelles mises en place. La liste des bénéficiaires s’est aussi allongée : 3 millions de cas d’enfants ont été pris en charge, 30.000 femmes ont bénéficié de la gratuité de la césarienne, 50.000 personnes en situation de handicap assistées, 550 personnes ont également bénéficié de la gratuité de la dialyse. Tout cela a naturellement un coût.

« Entre août 2015 et août 2016, l’Agence de la Couverture maladie universelle a versé 12 milliards de FCfa aux hôpitaux », a fait savoir Cheikh Mbengue, soulignant que les structures de Dakar et Louga concernés vont, eux aussi, encaisser, dès la semaine prochaine, leurs chèques. Le Dg de la Cmu a toutefois déploré le processus de remontée des factures qu’il juge très lent. « Nous devons tous travailler pour que le système s’organise davantage. C’est pourquoi nous demandons aux hôpitaux d’envoyer les factures tous les mois. Cela facilitera le paiement et permettra aux structures d’être à jour », a soutenu M. Mbengue.

Consensus sur la Cmu
Prenant part à la mise en place de cette Union départementale des mutuelles de santé de Kébémer, Modou Diagne Fada a estimé que le programme de Couverture maladie universelle doit faire l’objet d’un consensus national. « C’est l’un des rares programmes de l’actuel régime que je soutiens », a dit le député, président du Conseil départemental de Kébémer. « J’invite tous les politiques à s’investir, pour que les populations adhèrent massivement aux mutuelles de santé », a lancé Diagne Fada, soutenant que la Cmu est la branche la plus importante du ministère de la Santé et de l’Action sociale. En disant ceci, il s’est certainement basé sur son vécu. Lui-même a été ministre de la Santé. « C’est bien d’avoir les structures de santé, mais c’est encore mieux de mettre en place une politique qui permettra à tous les citoyens, surtout les plus démunis, de se soigner. La Cmu est là pour assurer cette mission. Je m’en félicite. Et l’Agence peut compter sur mon soutien », a expliqué le parlementaire.

Les propos « logiques, pertinents et patriotiques » de Modou Diagne Fada ne surprennent pas le Dg de la Cmu. « Fada reste lui-même toujours prêt pour servir son pays. Je souhaite que son engagement en faveur de la Cmu inspire l’opposition », a réagi Cheikh Mbengue, « très fier » d’avoir fait ce déplacement à Kébémer.

Abdoulaye DIALLO

Source : Le Soleil

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page