Contributions

L’Occident SUCE l’Afrique

Depuis la traite négrière en passant par la libération de l’occident sous les folies de Staline, Mussolini ou Hitler, guerre que nous n’avons pas provoqué, mais payé en vie humaine. L’Afrique n’arrête pas de faire des dons à l’occident.
Il est assez évident que ce n’est pas l’occident qui aide l’Afrique car nous possédons toutes les réserves d’or. Ils dépendent de nous de par nos ressources naturelles ou alternatives. Leur procédé est de déstabiliser toutes les nations stables d’Afrique, ou de faire croire aux yeux du monde que nous sommes vulnérables et que nous ne subsistons que de par cette charité via les organismes internationaux comme UNICEF, OXFAM, USAID …
Nous savons tous que le dollar est frileux et que l’euro ne surnage que grâce à l’Allemagne.
Pourquoi attendre grand-chose de ces pays occidentaux qui ne possèdent rien en terme de ressource, nous pouvons survivre sans ce « don », qui donné devant le feu des projecteurs, creuse notre propre destruction loin des radars et près de nos ressources.
L’idée c’est d’avoir une Afrique qui n’a pas besoin des APE mais plutôt de vendre dans un marché juste et équilibré, ou l’on n’échangera pas nos ressources contre des miettes mais plutôt au même prix que les autres avec une monnaie reconnue à sa juste valeur, car nous garantissons vos trésors. Dites moi comment un continent qui garantie ces pays dits émergent, peut il avoir la monnaie la plus faible. Peut-être ils savent que le jour où ils verront notre monnaie équivaloir à la leur, se sera le début de la fin de leur stabilité économique (bâtie sur le colonialisme ou pillage à grande échelle).
L’économie africaine commence à prendre son envol car les plus fleurissantes dans le monde se trouvent dans notre continent depuis quelques années, donc ayons le courage d’enlever cet épine dorsale qui est la néo colonisation.
500 milliards de dollars reçus par la France en avoirs de réserves de change issues des pays d’Afrique.
Jacques Chirac avait déclaré « qu’il nous faut être honnête et reconnaitre qu’une grande partie de l’argent dans nos banques est précisément issues de l’exploitation du continent africain » et en 2008 il affirme que « sans l’Afrique, la France serait reléguée au rang de puissance du tiers-monde ».
Le ticket gagnant
*Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le GROUPE Bolloré doit actuellement 80% de ses bénéfices à l’Afrique, alors qu’elle ne représente que le quart de son chiffre d’affaires total, à 2,5 milliards d’euros. Implantation facilitée par ses relations amicales avec certains chefs d’état africain.
*Le groupe Sonatel du Sénégal a réalisé un chiffre d’Affaires de 816,019 milliards de FCFA en 2014 entre le Sénégal (459 milliards FCFA), le Mali et les deux Guinées. Cette exploitation du groupe orange en Afrique a permis à la boite française (orange) qui s’était jusque-là abritée derrière la BNP pour son service, de devenir un établissement de monnaie électronique.
*Même son de cloche chez SENAC qui va encaisser au minimum plus de 400 milliards CFA alors qu’elle n’a participé que pour 61 milliards CFA au financement de l’autoroute à péage. Elle va ainsi engranger plus 350 milliards CFA de bénéfice. L’autoroute génère actuellement pas moins de 14 milliards par an, à ce rythme la société fera un retour sur investissement sur les dix premières années et vingt cinq années de suçotement.
*Je refuse de parler du retour en grâce de Total qui pratiquement avait perdu la mainmise sur beaucoup d’installations pétrolières au Sénégal.
En plus de quatre siècles rien à changer, oppresseur, bourreau, pilleur du Sénégal hier, durant l’épopée du colonialisme (plus grand crime de l’humanité jamais reconnu et jamais payé), la France continue de nous sucer.
Une pensée à mon frère Pispa Ndiaye qui avait tant aimé cet article.
Pour un Sénégal Émergent !

Jupiter LO

#Instant_Léral

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page