Dernière minuteInternationalNews

Le centre de l’Italie à nouveau frappé par un séisme

Une forte secousse sismique, de magnitude 6,6 selon l’institut américain de géologie, a de nouveau frappé vers 7h40 (6h40 TU) le centre de l’Italie, quatre jours après deux séismes dans cette même région.

Un nouveau séisme, dont l’épicentre est situé dans le centre de l’Italie, à six kilomètres au nord de la petite ville de Norcia, a provoqué de nouvelles destructions. Il ne semble pas, en revanche, avoir fait de victimes. La plupart des habitants des villages alentours avaient déjà été évacués, après deux séismes mercredi dans cette région qui n’avaient pas fait de victimes mais avait causé de nombreuses destructions.

Le maire d’Ussita, interrogé dimanche par la chaîne de télévision Rainews, a affirmé que tout ce qui était encore debout s’était écroulé dans son petit village, situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Norcia.

A Norcia, bourg pittoresque situé dans la région de l’Ombrie, des images de la télévision italienne montraient dimanche matin les habitants rassemblés sur l’une des places du village, entourés de couverture. Ces images témoignaient également de l’effondrement de plusieurs bâtiments, dont la basilique San Benedetto, construite à partir du XIVe siècle et à moitié détruite.

Ressenti jusqu’à Rome et Florence

Ce séisme a été ressenti dans une grande partie de la péninsule, y compris à Florence où les pompiers et la protection civile ont reçu de nombreux appels de la population. A Rome, les autorités ont fermé le métro de la ville pour effectuer des vérifications. Notre correspondante dans la capitale, Anne Le Nir, confie avoir « très fortement ressenti » ce séisme. « Tout a tremblé du sol au plafond pendant plusieurs secondes, qui semblaient infinies », témoigne-t-elle, lui faisant craindre « des dégâts vraiment immenses ».

A une cinquantaine de kilomètres au nord de Norcia, dans la ville de Pérouse, « les secousses sont montées en intensité de façon très rapide, et ça ne terminait pas », raconte Gilles Dubroca, qui y réside. « Ça secouait verticalement et latéralement. Ça sautait un peu dans tous les sens et ça n’en finissait pas.Tout tremblait autour de moi », explique-t-il. Il dit néanmoins n’avoir constaté aucun dégât chez lui ou dans Pérouse.

Mercredi, deux tremblements de terre de magnitude 5,5 et 6,1 avaient secoué le centre de l’Italie. Le 24 août dernier, un premier séisme dans cette région avait été particulièrement meurtrier, avec près de 300 morts, après avoir secoué le centre de l’Italie au beau milieu de la nuit.

Source : RFI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page